Consultez la liste de nos membres ouverts ou fermés

Micmacs

Au 16e siècle, ce sont les Mi'gmaq qui accueillirent les premiers Européens sur les côtes de la Gaspésie. L’aide de ce peuple de pêcheurs et de navigateurs fut précieuse pour les explorateurs et les marchands. Une histoire et une identité fortes que les Mi’gmaq mettent en valeur à travers différents sites et activités, comme la pêche au saumon. La musique est au cœur des rituels, festins et cérémonies culturelles micmaques.

Découvrez les entreprises

Les communautés

Gespeg

Vivant en étroite relation avec la nature qui l’entoure, la communauté mi’gmaq Gespeg s’est installée en permanence dans la baie de Gaspé depuis le 16e siècle. Gespeg signifie en mi’gmaq là où la terre prend fin.

Gesgapegiag

La communauté Gesgapegiag, établie sur la rive de la baie des Chaleurs, à l’embouchure de la rivière Cascapédia est reconnue depuis 1850. Son nom est signifie rivière large en mi’gmaq, mais les habitants parlent communément l’anglais.

Listuguj

Listuguj, communauté mi’gmaq son nom à l’une des formes traditionnelles d’écriture de leur langue qui est toujours utilisé en Gaspésie. Ils ont comme principale ressource naturelle le saumon, qui est considéré comme un animal sacré et une nourriture traditionnelle. La langue principale est le mi’gmaq.